Musique 2

KRISS CARTER… le talent à l’état pur !

12694582_963101117091678_5689438264472034437_o

 

 

 

Kriss Carter, est un artiste aux « multitalents » pop/rock, électro, dance… rien ne lui résiste ! Fort de son expérience passée dans le monde musical, il gère sa carrière avec une maîtrise digne des plus grands et nous réserve bien des surprises. Multipliant les concerts, les déplacements, les passages radio, t.v… il vit à cent à l’heure et cela lui réussit ! Parcours irréprochable que le sien par ses choix musicaux, son talent d’écriture, mais aussi par ses engagements personnels. Car si toutes les fées se sont penchées sur son berceau il a su en faire un atout et partager à son tour (Association Le Refuge, Les Restaurants du coeur, enfants malades…). Il nous confie se sentir vivant sur scène, en symbiose avec son public. Talentueux, passionné, doté d’une grande capacité de travail, c’est aussi un homme tolérant et touchant que nous avons découvert lors de notre entretien. Enchaînant les succès, il est désormais incontournable et classé parmi les meilleurs artistes indépendants. C’est un véritable coup de cœur que celui que nous avons eu pour lui et que nous voulons partager avec vous.

 

 

 

 

Catalin’arts : Tout d’abord, merci d’avoir accepté de nous rencontrer malgré un emploi du temps très chargé aujourd’hui, radio, shooting…

Catalin’arts : Tu es à Paris pour la promotion de ton best-of 18 titres, ce qui augure sans doute de nouveaux projets à venir… mais on en parlera plus tard. Aujourd’hui 8 mars c’est la journée de la femme. Un petit message pour elles ?

Kriss : Oui bien sûr : bonne journée à toutes les femmes !

 

Catalin’arts : La première question qui vient à l’esprit est celle de savoir si tu avais rêvé de devenir chanteur. En effet, tu as débuté dans une autre profession, raconte-nous comment un beau jour tu as décidé de te lancer dans la chanson.

Kriss : C’est arrivé totalement par hasard. Je travaillais pour un artiste, en communication. Un matin je me suis dit pourquoi pas pour moi et voilà comment cela a commencé.

 

10636414_1517460268499081_4887666773826224432_o

Copyright : Kriss Carter

 

Catalin’arts : Kriss Carter, pourquoi ce nom ?

Kriss : A l’époque je faisais un autre style musical en anglais, je voulais un nom identitaire qui sonnait anglophone. Cela s’est imposé de soi-même. Kriss Carter je trouvais que cela sonnait bien.

Catalin’arts : Tu as débuté comme membre du groupe « Karéon », puis tu t’es lancé en solo, où tu étais au chant, à la guitare, auteur, compositeur interprète… rien que ça ! c’était une belle expérience ?

Kriss : C’était une très belle expérience. Je garde un très bon souvenir de ces débuts. On retrouve d’ailleurs toute cette période-là dans l’album.

Catalin’arts : Après plusieurs singles tu t’es lancé dans l’électro en duo avec la sensuelle Adeline avec qui tu as enregistré plusieurs titres et tourné un clip chaud caliente… comment est née cette collaboration et as-tu d’autres projets à venir avec elle ?

Kriss : C’est né un peu par hasard. J’avais le titre et je cherchais une chanteuse pour le refrain. On m’a présenté Adeline et on s’est tout de suite entendus. Actuellement on réfléchit sur un nouveau single pour cette année.

Catalin’arts : On te retrouve en solo sur du pop rock avec notamment le titre « Pour un monde meilleur ». Tu es un artiste aux multiples facettes… électro, pop, rock, funky, dance… tu passes de l’un à l’autre avec la même aisance. C’est incontournable où tu pourrais nous surprendre encore dans d’autres registres ?

Kriss : (rires)… c’est possible ! A voir dans l’avenir…

Catalin’arts : Quels sont les thèmes qui t’inspirent ? Ecrire une comédie musicale ça te tenterait ?

Kriss : L’écrire non mais je suis effectivement inspiré par les thèmes généraux de la vie de tous les jours. J’essaie de faire des chansons assez généralistes dans lesquelles chacun peut retrouver un peu de sa propre vie.

Catalin’arts : Pas facile parfois même c’est un véritable parcours du combattant le chemin d’un « Artiste Indépendant ». Comment fais-tu pour tout gérer, de la création à la promotion ?

Kriss : Je dors peu…. c’est le secret je crois !
Catalin’arts : C’est inlassablement la même réponse que nous obtenons des artistes 

Catalin’arts : Comment se passe le processus de création d’une chanson, d’un clip, les paroles, la musique… qui fait quoi ? c’est un travail d’équipe ? Avec qui collabores-tu ?

Kriss : Cela dépend. Pour certaines chansons j’écris le texte entièrement comme « Rester cool » par exemple. Pour d’autres chansons je coécris ou je fais appel à des auteurs comme pour « Sur un fil » « La vie autrement » etc. C’est intéressant d’avoir d’autres regards et différentes façons de dire les choses.

Pour le processus c’est simple, d’abord je donne mes thèmes et on m’envoie des propositions de textes. J’interviens pour dire comment j’aimerais exprimer les choses et cela se construit petit à petit . C’est pareil pour la musique.

 

15068407_336670890044781_1337319429900213748_o

Copyright : Kriss Carter

 

Catalin’arts : Comment définirais-tu ton style musical ?

Kriss : Je n’ai pas de style, je dirais donc éclectique. Je vais au gré de mes envies, tantôt dans un style, tantôt dans l’autre. Je n’ai pas d’étiquette.

Catalin’arts : Cela confirme que tu pourrais donc nous surprendre par le choix d’un autre registre !

Catalin’arts : Une de tes chansons en particulier « La vie autrement » m’a beaucoup touchée. Elle raconte ton histoire, c’est autobiographique. C’est un peu comme si tu avais un instant arrêté le temps, ouvert un livre magique et tourné les pages au fur et à mesure, calmement, pour observer, revivre ton parcours, te regarder… c’est très beau. C’est aussi très rare à ton âge une telle rétrospective. Tu es le spectateur et l’acteur en même temps. Sacrée performance ! Tu nous en parles de cette chanson ?

Kriss : J’avais envie d’une chanson pour « clore » le best-of, dans laquelle je pourrais raconter ce que les gens ne voient pas du milieu dans lequel j’évolue. Certains s’imaginent que c’est tout beau tout rose alors qu’en fait il y a tout un côté backstage à assurer et j’avais envie de le faire découvrir, de le partager.

 

14424711_1122486224486499_2304066368556273167_o

 

Catalin’arts : Si tu devais choisir parmi toutes tes chansons, laquelle choisirais-tu et pourquoi ?

Kriss : Ce serait « Et on crie »! D’abord parce que c’est une chanson engagée et puis aussi parce que c’est avec elle que tout a commencé notamment au Palais des Congrès à Paris.

 

Catalin’arts : Apprécies-tu d’autres genres musicaux différents voire totalement opposés ?

Kriss : Oui j’apprécie les autres genres, je n’ai pas d’a priori, je suis très ouvert à tous les genres de musique y compris le classique.

Catalin’arts : Dans quel état es-tu lorsque tu es en scène ? Tu es serein ? Tu as le trac ? Je pense notamment à ta prestation à Montpellier avec le titre « Et on crie » devant plus de 10.000 personnes je suppose que pas mal d’émotions ont dû te submerger.

Kriss : Oui beaucoup d’émotions d’autant que c’était une de mes premières scènes. Je dirais que je me sens vivant. C’est ce que je ressens et ce que je dis souvent. C’est sur scène que l’on peut partager avec le public et se faire plaisir sans se poser de questions.

 

12764767_178913499153855_7221453596792400938_o

 

Catalin’arts : Tu chantes en français et très vite on fredonne les paroles avec toi… y-a-t-il des chanteurs ou groupes qui t’influencent ou t’ont influencé dans ta manière de chanter ?

Kriss : Pas vraiment. Ceci dit j’ai toujours beaucoup écouté et donc j’ai sans doute pioché de-ci-delà inconsciemment.

Catalin’arts : Ton best-of cartonne. Tu passes régulièrement sur les radios. Ce matin tu étais sur Dynamic Radio qui te suit depuis le début je crois. Comment cela s’est passé ?

Kriss : Très bien comme toujours. Dynamic Radio me suit depuis 2013. C’est une équipe très sympathique et très dynamique qui porte bien son nom.

Catalin’arts : Tu défends diverses causes, en février dernier tu étais au concert de soutien au profit des Restos du Cœur… et tu es entre autres le parrain de l’association LE REFUGE qui est l’association de cœur de Catalin’arts, peux-tu nous dire comment c’est arrivé et pourquoi cet engagement ?

Kriss : J’étais parrain de l’antenne locale de Perpignan du Refuge. Je ne le suis plus car j’ai déménagé mais je reste l’un des parrains des antennes locales pour le national. J’ai accepté tout de suite car c’est une cause qui me tient à cœur. C’est important et je pense que cela peut faire avancer les mentalités.

17990421_422096174835585_6722905933321096745_o

 

Catalin’arts : Tu t’investis également en faveur de ceux frappés par les aléas de la vie notamment la jeune Coralie pour laquelle tu te déplaces avec de nombreux autres artistes au concert « Une nuit pour Coralie. Un an plus tard ». C’est important ?

Kriss : Oui, là aussi, comme je le disais tout à l’heure, je pense que les artistes sont aussi là pour aider, pour soutenir . Ce concert a pour but de soutenir la jeune Coralie qui est très courageuse, dans son combat contre la maladie.

Catalin’arts : En dehors de la musique, tu fais du sport ? c’est important d’entretenir son corps ? Tu as joué dans des comédies musicales, tu danses aussi entre autres.

Kriss : Je ne fais pas trop de sport (rires)… mais l’image est importante et le sport est aussi précieux pour l’esprit. J’ai la chance d’habiter dans une région très verte avec beaucoup de forêts et j’en profite.

Catalin’arts : Sinon, comment occupes-tu ton temps libre et as-tu d’autres centres d’intérêt ?

Kriss : Etre artiste indépendant laisse peu de temps. Ce qui reste je l’accorde à ma vie personnelle.

 

16796942_771847022962691_3784226379964635356_o

Copyright : Kriss Carter

Catalin’arts : Quels sont selon toi tes points forts et à l’inverse tes faiblesses ?

Kriss : C’est difficile de définir ce genre de choses. Je préfère laisser la réponse aux autres, ils sont libres de penser ce qu’ils veulent. C’est plus simple.

Catalin’arts : Tu es tolérant donc ?

Kriss : Exactement ! (rires)

Catalin’arts : Tu es très près de tes fans, tu fais des directs régulièrement pour échanger avec eux. Dirais-tu que cette proximité que est nécessaire à ton inspiration ? Vitale en quelque sorte ?

Kriss : Je pense que c’est très important d’être proche de ceux qui nous suivent car sans eux on ne ferait pas grand-chose. C’est un juste retour des choses je dirais.

Catalin’arts : Quel est ton souvenir de concert le plus fou, ou marquant ?

Kriss : Le plus drôle ! Je suis tombé sur la scène. Un fil de micro mal rangé et vlan me voilà par terre ! c’était drôle. Je me suis senti seul deux secondes… puis c’est reparti !

 

12375285_939830609418729_7746638799484749469_o

 

Catalin’arts : Tu multiplies les dates d’événements, Paris, province, Belgique… C’est cela le bonheur pour toi Kriss ? es-tu heureux et que pourrait-on te souhaiter pour l’avenir ?

Kriss : Oui ! carrément ! je suis heureux ! ce qu’on peut me souhaiter c’est encore plus de dates et de rencontres avec le public, toujours plus de bonheur.

Catalin’arts : Le Brexit, l’élection de Donal Trump ont fait réagir de nombreux artistes et inspiré des musiciens comme Gruff Rhys ou Franz Ferdinand à composer des morceaux plus politiques (I Love EU / Demagogue). Penses-tu que les artistes, les chanteurs, les musiciens doivent se politiser ? Cela fait-il partie de leur devoir en quelque sorte, en tout cas pour les artistes engagés ?

Kriss : Personnellement je ne m’engagerai pas dans ce qui à trait à la politique. Chacun est libre de s’engager dans ce qu’il choisit. Je suis plus sur l’engagement envers des personnes je m’investis pour la défense des personnes.

Catalin’arts : A Catalin’arts, outre la promotion des artistes, nous œuvrons pour que la culture soit accessible à tous et à toutes, mais également à susciter des passions, faire découvrir l’expression artistique… tout en respectant une éthique que nous nous imposons, basée majoritairement sur la tolérance. Ce n’est donc pas un hasard que nous t’ayons demandé de nous accorder une interview, nous te savons engagé. Quel message souhaites-tu faire passer aujourd’hui ? et plus généralement concernant notre cause, quelle est ta relation à la culture en général, à l’expression artistique ?

Kriss : Que plus de personnes osent s’aventurer. Il faut savoir sortir des sentiers battus et franchement c’est une belle aventure ! Il faut vivre ses rêves !

Catalin’arts : Quels conseils donnerais-tu à un jeune qui voudrait se lancer dans cette belle aventure ?

Kriss : Le travail. Beaucoup de travail et de la persévérance. C’est indispensable.

Catalin’arts : La question que tu aurais souhaité que je te pose ? ou alors… le mot de la fin pour nos lectrices et nos lecteurs ?

Kriss : Je ne vois pas pour la question que tu n’aurais pas posée car l’interview est assez complète et change un peu des entretiens habituels où on me demande juste comment j’ai commencé et pourquoi…

Je dirai donc le mot de la fin. Merci beaucoup et j’ajoute que je serais ravi de participer à l’événement sur la tolérance que tu envisages car c’est une valeur qui me tient à cœur.

 


 

Retrouvez Kriss Carter

Facebook Officiel

Site Officiel

Twitter

Soundcloud

Youtube

You Might Also Like

2 Commentaires

  • Kriss Carter a commenté: Le 12 mai 2017 à 16 h 44 min

    Un très bon moment passé en ta compagnie Catalina ! Merci pour cet entrevue ! Bonne découverte à tous les lecteurs :) A bientôt

    Répondre
    • Catalina a commenté: Le 12 mai 2017 à 16 h 49 min

      Merci à toi Kriss c’est réciproque et j’espère à très vite… :)

      Répondre

    Laisser un commentaire